UNE EQUIPE EN GOUVERNANCE PARTAGEE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

une équipe

L’équipe de Nature Attitude a bien grandi depuis ses débuts. Avec un équivalent de 4 temps plein, elle est composée de 9 personnes aux profils complémentaires. Chacune ayant des rôles spécifiques au sein de la structure, nous travaillons en f-gouvernance partagée, en cercles.

Anne et Mathilde tiennent des rôles plutôt administratifs.

Amandine, Mona, Zita et Andrea sont animateurs/trices au sein du cercle Etoile. C’est ici que s’organisent les animations écoles et familles, que se conçoivent les ateliers et formations et qu’on cultive le jardin.

Anne-Françoise, Véronique et Johanna sont animatrices en Education permanente. Ce sont elles qui animent les groupes citoyens.

Et en stage, qui anime vos enfants ? Et bien, l’ensemble des animateurs/trices s’engagent dans ce projet. Un moment de retrouvailles pour l’équipe.

Derrière cette équipe, un grand nombre de bénévoles s’investissent dans l’Assemblée générale de Nature Attitude. Certains/nes sont actifs/ves dans des groupes de réflexion propres à notre vie associative, d’autres s’activent dans le Conseil d’administration et l’ensemble participe à la vision que l’ASBL souhaite développer.

Deux membres de l’équipe sont également administrateurs dans le Conseil d’administration de l’asbl. Ces rôles tournants ont pour but de faciliter la communication entre l’équipe et le CA.

en gouvernance partagée

Nature Attitude a développé une gouvernance partagée inspirée de l’Holacratie®. Cela implique une manière de voir et vivre le travail fort différente de celle dont nous avons l’habitude. Voici quelques principes clefs qui fondent cette gouvernance et que nous avons mis à notre sauce.

UNE STRUCTURE ORGANIQUE FORMÉE DE CERCLES ET DE RÔLES

Il s’agit d’imaginer la structure de l’association non pas comme une pyramide mais comme un corps humain ou un organisme vivant. C’est-à-dire un tout composé d’unités autonomes et interdépendantes. Dans un corps humain, chaque organe a le pouvoir de remplir une fonction de manière autonome mais a besoin que les autres fonctionnent bien pour réaliser leur mission. Ils sont interdépendants, aucun organe n’a le pouvoir SUR les autres et ils sont tous au service d’une même raison d’être : permettre au corps humain de se mouvoir, de manger, dormir, etc.

Chez Nature Attitude, les unités ne sont pas des organes mais des cercles (cercle Etoile, cercle citoyenneté active, cercle admin/fin, cercle CA). Chaque cercle est souverain et organise ses propres réunions. Mais ils font tous partie du cercle Cœur qui rassemble l’ensemble des salariés.

Chaque cercle est lui-même constitué de rôles (ex : rôle comptabilité, rôle gestion du bâtiment, rôle animateur scolaire, etc.) et/ou de cercle (ex : cercle Stage qui fait partie du cercle Etoile). Les rôles sont énergétisés par une ou plusieurs personnes.

Cette manière de fonctionner est à la fois très intéressante car elle donne beaucoup d’autonomie au travailleur mais elle est aussi exigeante car elle le met en responsabilité.

Par ailleurs, un cercle est tout autre chose qu’un rond de chaises. C’est un espace privilégié pour que l’intelligence collective et la coresponsabilité puissent émerger. Le cercle permet de favoriser l’écoute, le dialogue et la créativité́, la co-construction des décisions et des projets et l’équivalence de pouvoir.

Travailler en cercle demande donc à chacun de développer une posture de coopération et de collaboration plutôt que de domination et de compétition.

Un cap à atteindre tout en se réajustant

Nous envisageons d’atteindre nos objectifs grâce à un pilotage dynamique. Cela signifie que nous ajustons notre stratégie en fonction du contexte, de l’actualité, des ressources disponibles, des opportunités…

Passer en mode dynamique permet de s’ajuster rapidement aux changements internes et externes. Pour cela, il faut arrêter de vouloir contrôler mais plutôt ajuster et faire confiance dans la capacité de l’équipe à faire face aux éléments extérieurs.

Pour avancer de façon dynamique, nous travaillons en équipe par « tensions ». Dans la plupart des cultures, le mot « tension » a une connotation plutôt négative. Une tendance humaine consiste à refouler les tensions, à mettre la poussière sous le tapis et rendre invisible ce qui dérange. Pourtant dans le monde vivant, la vie est indissociable de la notion de tension. Un organisme qui n’a pas de tension est un organisme mort. Vivre c’est ressentir des sensations, comme la faim, le froid, le chaud… qui sont autant de signaux d’une tension existante à l’intérieur de moi ou entre moi et mon environnement. La tension peut alors être vue comme un signal positif avec un potentiel transformateur à utiliser pour faire évoluer l’organisation vers sa Raison d’être.

Notre organisation interne repose sur ces modes de tensions liées à la gouvernance, à l’opérationnalisation, à la stratégie, à la régulation…

En quelques mots, la gouvernance partagée au sein de Nature Attitude est un chemin passionnant mais exigeant. Nous sommes en perpétuelle réflexion sur ce modèle. Parce que nous y croyons, nous tentons d’insuffler ce modèle dans les groupes citoyens que nous accompagnons, de le faire transpirer dans nos formations et animations.