3 COURTS MÉTRAGES D’ANTICIPATION

S'INSCRIRE

Date

17 Oct 2022

Heure

20h00 - 22h00

Lieu

Salle Im Wohr
Chemin d'Im Wohr 8 Martelange

Prix

Catégorie
S'INSCRIRE

Une manière décalée d’interroger les biens communs et la façon de se nourrir demain

Tirés de la série On s’adapte, ces 3 courts-métrages d’anticipation questionnent l’adaptation et la transformation des sociétés face aux enjeux environnementaux.

A quoi ressembleront nos sociétés dans 10, 20, 30 ans ? C’est à cette question d’ampleur que la collection souhaite répondre en s’ancrant dans l’état actuel des connaissances en sciences de la nature et en sciences sociales. Les films de fiction produits ont pour objectif d’ouvrir la voie vers de nouvelles représentations de ce que nos sociétés pourront devenir dans les décennies à venir, sans candeur, ni catastrophisme.

Dans le cadre du Festival Alimenterre, Assiettons-nous et du cycle « Comment mangerons-nous demain ? », Nature Attitude, la Maison de la Culture et le PCS de Martelange vous propose de découvrir 3 des 10 courts-métrages de la série :

« Nique le privé ! » de Raphaël Daniel
France, 2045, les terres arables sont stériles et une terrible crise alimentaire ravage le pays. Dans ce contexte difficile, les terres privées encore cultivables doivent être récupérées et transformées en oasis autonomes et fertiles pour le bien commun. Ulysse Bertoli est un agent du gouvernement chargé de récupérer un de ces terrains. Mais la propriétaire des lieux, Alexandra Delpech, qui y a construit sa maison super connectée, n’entend pas se laisser faire facilement.

« Nique le privé ! » est l’histoire de deux mondes et deux cultures qui s’opposent : le privé et les communs ; ceux qui s’adaptent et ceux qui vivent dans le passé.

 « Mauvaise graine » de Nadège Herrygers
Dans une cité, Sadia se livre à un mystérieux trafic. Son petit ami, Arthur, la surprend et découvre ce qu’elle cache. Il va devoir faire un choix…

« Mauvaise graine » met en lumière les abus des lobbies des semences et des graines desquels dépendent parfois des pays tout entiers, et dénonce l’absurdité de la prohibition de la cultivation de certaines sous-espèces de fruits, légumes et plantes.

« Le phasme et l’ortie » de Louis Faury
Juin 2062. La ferme biologique de « L’aiguille » est en effervescence. La Saint-Jean approche et annonce comme chaque année la fin du service écologique obligatoire. Mais la panne d’un tracteur va mettre en péril l’organisation de la fête qui approche.

« Le phasme et l’ortie » est un film conçu comme une photographie qui fait le point sur l’histoire simple, mais universelle d’un premier amour de jeunesse, avec la vision d’un futur optimiste en arrière-plan.

 

Lors de la soirée, Christine Leclercq du Parc Naturel Haute Sûre Forêt d’Anlier et Johanna Reynckens de Nature Attitude alimenteront les échanges avec le public sur les questions des semences, de la fertilité des sols, de l’accaparement des terres et du bien commun.

 

Infos :

  • Lundi 17 octobre à 20h à la salle Im Wohr, Chemin d’Im Wohr 8 à Martelange
  • Entrée gratuite
  • Bar ouvert après le film
  • Inscription en ligne

Formulaire de réservation

Réserver l’événement

3 COURTS MÉTRAGES D'ANTICIPATION
Billets disponibles : 100
Le billet de 3 COURTS MÉTRAGES D'ANTICIPATION est épuisé. Vous pouvez essayer un autre billet ou une autre date.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *