UN site sous le signe de la permaculture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Porteuse d’une vision d’avenir positive, la permaculture nous propose un chemin vers la réappropriation de nos vies.  En remettant l’éthique et le lien au cœur des hommes et des décisions qu’ils ont à prendre, la permaculture nous responsabilise et nous aide à nous émanciper individuellement et collectivement face aux multiples enjeux qu’a créés le système dominant.

La permaculture est une démarche holistique, un système de pensée, une façon d’agir et d’être au monde qui prend la nature pour modèle. Bien au-delà des techniques de jardinage, le champ de la permaculture s’étend à tous les domaines de la vie. Aussi, son outil central, un outil de conception appelé « design », nous permet de construire des projets résolument adaptés aux enjeux sociétaux, environnementaux et économiques actuels.

 

 

 

Depuis 2012, Nature Attitude développe un jardin aux multiples facettes.

Un terrain généreusement prêté par notre voisine, terrain que nous appelons affectueusement « le jardin de Françoise ». Nous y développons différents sous-projets en suivant pas à pas le design établi pour le lieu. Le jardin de Françoise est l’endroit où se rencontrent les différentes activités de Nature Attitude : animations pour enfants, ateliers et formations pour adultes. C’est aussi un merveilleux outil d’expérimentation pour des projets citoyens … à venir.

Vous pourrez y découvrir des cultures de légumes en bacs, des parterres de plantes perpétuelles comestibles, une culture étagée sous des arbres palissés, des abris pour la biodiversité, une prairie fleurie, une serre étroite [quasi] sans arrosage et quelques rondins de bois où incubent secrètement nos essais de cultures de champignons …

Tous les mercredis de juin à octobre, vous pouvez rejoindre Andrea de 9h30 à 16h00 lors des permanences « Au contact de Gaïa ». Vous l’accompagnerez dans ses activités au jardin, expérimenterez avec lui, amènerez votre expérience et vos idées et/ou ramènerez chez vous des conseils et autres inspirations.

Le site accueille aujourd’hui le « sentier pédagogique de la permaculture », que l’on veut accessible aux personnes à mobilité réduite. Le sentier permet de vous familiariser avec les principes de la permaculture en associant réflexion, jeux et découverte du site. Celui-ci démarre à l’arrière du bâtiment, à l’entrée du jardin de Françoise, et sur quelques dizaines de mètres, vous permet de découvrir le jardin-forêt-comestible, la haie morte et une spirale à épices avant d’arriver au four banal.

Cette partie du site, appelée « Ecolieu » s’est développée en partenariat avec les habitants sur un terrain communal. La cuisine extérieure abrite le four banal où chaque mois d’avril à octobre s’y déroulent les immanquables soirées pizza. Au cours de celles-ci, les habitants et autres visiteurs apportent leur pâte à pizza et garnitures. Un plan de travail et du matériel à disposition permet de les aplatir et de les garnir avant qu’un bénévole de l’Ecolieu les enfourne. Pendant ce temps, les enfants profitent du site, de la plaine de jeux et de la cabane en saule vivant.  Un moment convivial de partage et d’échanges.

Une philosophie, un art, une science mais pas une technique de jardinage à la mode …

Pour comprendre pourquoi la permaculture est souvent associée (voire réduite !) aux buttes de cultures et au paillage du sol, il suffit de se pencher sur son histoire et son cheminement.

Dans les années 1970, deux personnalités importantes développent une autre approche de l’agriculture : Masanobu Fukuoka, un agriculteur japonais qui produit du riz en paillant un sol non travaillé par le labour, et Bill Mollison, père fondateur de la permaculture.

Emilia Hazelip est leur contemporaine ; dans le sud de la France, elle développe des jardins aux inspirations nouvelles : des légumes mélangés sur des buttes de terres paillées, un sol jamais travaillé, aucun apport d’engrais, aucun intrant chimique …

Emilia diffuse le résultat de ses recherches à travers un enseignement et parle beaucoup de permaculture : c’est comme ça que petit à petit dans la conscience collective, le terme permaculture s’est vu associé à la paille et aux buttes de cultures !

Au-delà des buttes et de la paille : une philopsophie

En créant le concept de la « permanent agriculture », Bill Mollison est habité par deux grandes convictions : 1/ pour survivre, l’humanité doit réduire drastiquement sa consommation de pétrole … et donc arriver à produire de la nourriture en dépensant beaucoup moins d’énergie ; 2/ la Nature est généreuse, elle est notre maitre à penser : si nous l’observons et agissons en respectant ses lois, nous parviendrons à couvrir nos besoins et à vivre en harmonie.

Bill Mollison est un grand passionné de psychologie ; il étudie les relations psychisme humain – environnement et comprend comment l’un conditionne l’autre et inversement. Il vit au cœur de la brousse australienne auprès des aborigènes. Ce peuple racine l’inspire et il décide d’inscrire au coeur de la permaculture leurs trois grandes règles de vie : Prendre soin de la Terre, Prendre soin de l’Humain, Générer l’abondance et partager équitablement.

La conception d’écosystèmes comestibles : un art, une science

Les écosytèmes produisent une biomasse abondante et diversifiée, sans intervention humaine, sans intrant, sans pesticide, sans pétrole et sans pollution. Sous nos latitudes, la nature a pour projet de créer des forêts. Pourquoi donc s’obstiner à lutter contre elle et à créer de grandes étendues, prairies ou cultures, nues – à grand renfort de pétrole, engrais, biocides?  Créer des forêts comestibles est un des axes de recherche de la permaculture… parmi tant d’autres !

La Nature est à la fois simple et complexe, s’en inspirer pour créer nos jardins demande de développer nos intelligences intuitives et rationnelles. C’est tout l’art et la science … du design : la méthode de conception d’écosystèmes résilients, abondants, dynamiques, productifs, pratiques, beaux … Le design est la véritable clé de voute de la permaculture. Il permet de donner du sens aux choses et de mettre tout en relation constructive avec tout : comme dans la nature !

Une autre fin du monde est possible : la permaculture 2.0, la transition vers une société post-pétrole

De « permanent-agriculture », la permaculture est devenue la « permanent-culture ». David Holmgrem, grand disciple de Mollison, a rapidement compris que la transition vers une société où le pétrole sera une denrée rare et précieuse ne pourrait pas s’opérer en s’attaquant aux seuls domaines de l’agriculture et du jardinage.

C’est ainsi que la permaculture nous propose de revoir notre manière d’être, de penser et d’agir dans tous les domaines de la vie humaine, qui, elle aussi est dès lors appréhendée dans son ensemble, comme un (éco-)système. Education, santé, gourvernance, technologies … tout peut être re-pensé à la moulinette de la permaculture !

 

Le cours de conception en permaculture (CCP) est un cursus de 12 jours, conçu selon un canevas éprouvé au niveau international. Il donne lieu à un certificat : la certification est accessible aux personnes ayant participé activement à 80% du cursus et présenté un exercice de design. Une fois certifié, vous pourrez vous inscrire dans un réseau qui vous soutiendra dans vos recherches, démarches et projets permacoles. Vous pourrez également dispenser des sessions d’introduction à la permaculture.

Nos partenaires :

Le Parc Naturel Haute Sûre forêt d’Anlier, pour l’ancrage de nos actions sur le territoire et le développement de nouveaux outils pédagogiques.

Las Encantadas, association pionnière de la diffusion de la permaculture en Europe francophone. Représentée par Kali de Keyser pour la certification.

CCP : La pédagogie, les objectifs

NOTRE PEDAGOGIE

Nos méthodes pédagogiques sont en ligne avec celles de la pédagogie active, qui met en valeur l’intelligence collective, favorise la créativité individuelle et l’apprentissage participatif.

Concrètement, les journées alternent des moments de transmission (enseignement traditionnel avec participation des apprenants), des moments d’auto-apprentissage (travail sur les designs) et des moments de pratique (atelier au jardin par exemple).

Notre pédagogie s’inspire aussi des principes de l’éducation permanente: amener les participants à se questionner, à avoir un regard critique sur la société et à envisager comment exercer leur citoyenneté de façon responsable.

Concrètement, chaque année, nous organisons une conférence-débat dans le cadre du CCP; de même, lors des visites, nous ne parlons pas que des aspects techniques, mais aussi des motivations profondes et de l’engagement des porteurs de projets en faveur d’un changement de société.

Par ailleurs, nous portons une attention toute particulière au « précieux facteur humain »: nous distillons dans le groupe des pratiques dites de « permaculture humaine » et favorisons l’autogestion du groupe.

 

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

֎ Donner envie d’aller plus loin !

֎ Intégrer les principes et l’éthique de la permaculture profondément dans nos modes de vie

֎ Apprendre à concevoir un écosystème cultivé résilient et productif

֎ Mettre en pratique des techniques permacoles de base

֎ Expérimenter des outils d’organisation individuelle et collective

֎ Vivre une expérience enrichissante, tisser des liens humains

֎ Rencontrer des intervenants passionnants

֎ Visiter des lieux inspirants

֎ Prendre confiance dans nos projets et passer à l’action!

 

CCP : Programme 2021

4 sessions de 3 jours, du vendredi au dimanche :

10-12 septembre, 1-3 octobre, 22-24 octobre, 5-7 novembre 2021

Ce programme est indicatif et sujet à variations. Nous nous laissons la latitude d’adapter nos contenus aux besoins du groupe.

Première session :

  • Historique et vision de la permaculture
  • L’approche systémique
  • Principes issus de l’observation des écosystèmes naturels
  • La bio-région: lire un paysage
  • La succession écologique: comprendre les dynamiques naturelles
  • Les sols : les observer et interagir avec eux
  • L’eau: appréhender cette précieuse source de vie
  • Visite d’une micro-ferme en maraichage bio-intensif

Deuxième session :

  • Les patterns: comment les formes de la nature nous inspirent
  • Le design: utilité, méthodes et trucs pratiques
  • Constitution des groupes de design
  • Les trois éthiques de la permaculture
  • La permaculture humaine
  • Pratique du design (travaux de groupe)
  • Le potager permacole, les paillis, les composts
  • Visite des jardins de Nature Attitude
  • La fleur de la permaculture

Troisième session :

  • L’habitat alternatif (Violaine de Crombrugghe)
  • Les enduits en terre
  • Les climats et microclimats
  • L’arbre: la haie, le verger, les forêts comestibles
  • Le petit élevage (visite de la Ferme du Grand Enclos)
  • Pratique du design (projets individuels)

Quatrième session :

  • La gouvernance organique : la transition de NA en Holacracy
  • Pratique du design (travaux de groupe)
  • Présentation des designs personnels
  • Présentation des designs de groupe
  • Remise des certificats

CCP : Modalités pratiques

 

LIEU – HORAIRE

La formation a principalement lieu sur le site de l’ASBL Nature Attitude – CRIE d’Anlier, 36 rue de la Comtesse Adèle, 6721 Anlier, Belgique.

Les cours se déroulent généralement de 9 à 13h et de 14 à 17h30. L’accueil est prévu le premier jour dès 8h30 et les jours suivants à 8h45.

COÛT

Le prix de la formation est un forfait de 700 € et comprend :

  • La participation aux 12 journées
  • La possibilité de loger sur place gratuitement en chambre partagée
  • L’usage d’une cuisine d’appoint pour les personnes logeant sur place
  • L’accès à notre bibliothèque de livres et de vidéos
  • Les repas de midi des samedis et dimanches

Le repas des vendredis se fait en « auberge espagnole » (chacun-e apporte quelque chose à manger ensemble).

L’étalement du paiement est possible : un acompte immédiat de 300 € valide votre inscription, et le solde peut être réglé en une ou deux tranches, en respectant la date butoir qui vous sera précisée.

En cas d’annulation à moins de dix jours ouvrables du premier jour de cours, le remboursement sera réduit à 50% du coût total, sauf document probant.

LOGEMENT

Nous encourageons vivement les participants à loger sur place. Les soirées sont en effet des moments privilégiés pour tisser des liens, partager des ressources, jouer, travailler ou s’informer davantage ensemble. Cela permet également de réduire nos émissions de carbone. Le logement n’induit pas de surcoût d’inscription.

Attention! Un week-end se passe à Harsin, où un gîte est réservé pour le groupe. La participation à ce week-end spécial (2 journées et 2 nuitées) est obligatoire. Les participants s’y rendent en covoiturage à partir d’Anlier.

INSCRIPTION

L’inscription se fait sur notre site internet, via le formulaire d’inscription. Vous réglez l’acompte directement en ligne également, puis vous suivez les instructions du secrétariat, envoyées par mail, pour la suite du paiement.

L’inscription et le paiement en ligne ne doivent pas être un frein à votre participation : contactez notre secrétariat en cas de difficultés, nous vous aiderons volontiers.

Secrétariat de Nature Attitude : info@natureattitude.be – 063/42.47.27